Dépannage serrurier : quelle prise en charge par l’assurance habitation ?

Le serrurier est sollicité pour de nombreuses raisons : claquage de porte, clé perdue, cambriolage et autres. Dans tous les cas, l’intervention coute une certaine somme.

Au vu du devis, beaucoup de propriétaires se demandent quelle partie de cette prestation sera couverte par l’assurance.

Il vaut mieux appeler l’assureur

Il est tout à fait naturel de faire appel au serrurier dès que le moindre problème en rapport avec la clé ou la porte se présente. Cependant, ce serait encore plus prudent de commencer par contacter l’assurance pour lui demander si l’intervention sera couverte ou non.

En effet, seuls les contrats qui comportent la garantie dépannage d’urgence à domicile offre une couverture en cas d’intervention du serrurier. Cette assurance couvre notamment la perte, la casse ainsi que le vol de clé.

Les frais seront également pris en charge lorsque la clé est coincée dans la serrure. Cependant, ce ne sera pas l’intégralité de la prestation qui sera couverte. De plus, le remboursement de l’assuré est plafonné.

Le montant maximal est souvent indiqué dans le contrat qu’il a fallu lire en entier au moment de la souscription.

Ce sera surtout au locataire de supporter les frais

L’assureur prête particulièrement attention à la nature de la prestation du serrurier. En effet, certains travaux doivent être à la charge du propriétaire. D’autres reviennent même au locataire.

De manière générale, les travaux en rapport avec la vétusté de la serrure ou de la porte doivent être supportés par les propriétaires.

C’est le cas du replacement de vieilles pièces devenues obsolètes. Les autres interventions du serrurier sont à la charge des locataires.

C’est une bonne raison de ne jamais claquer la porte derrière soi ou de ne pas perdre ses clés. Par ailleurs, l’assureur pourrait également exiger un blindage.